Protocole de déconfinement

Le ministre du travail a rendu public dimanche 3 mai le protocole national de déconfinement pour les entreprises. Ce document a pour objectif de permettre la reprise d’activité tout en visant à garantir la protection de la santé des salariés. Les employeurs doivent :

  • éviter les risques d’exposition au virus,
  • évaluer les risques qui ne peuvent être évités,
  • privilégier les mesures de protections collectives

1. Recommandations en termes de « jauge » par espace ouvert :

4m² par personne, distance minimale d’1 mètre autour d’une personne.

2. Gestion des flux :

Mise en place des plans de circulation respectant les distanciations physiques.

3. Équipements de protection individuelle (EPI)

Le ministère rappelle que les EPI sont un complément des mesures de protection collectives. 

4. Tests de dépistage :

Les campagnes de dépistage organisées par les entreprises pour leurs salariés ne sont pas autorisées.

5. Protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés :

L’entreprise doit prévoir un protocole en cas de présence d’une personne symptomatique dans les locaux.

6. Prise de température :

Il est déconseillé de contrôler la température à l’entrée des entreprises car l’infection au COVID-19 peut être asymptomatique.

7.Nettoyage et désinfection des locaux.

Ce protocole indique la fréquence du nettoyage et les produits à utiliser pour les surfaces et les objets régulièrement touchés par les salariés : sanitaires, rampes d’escaliers, poignées de portes, interrupteurs, etc.

Vos représentants de l’Alliance CFE UNSA Energies se tiennent à votre disposition pour toutes questions complémentaires. Il n’y a pas de question ‘saugrenue’ il en va de la santé de chacun !

Dans le doute, pas de doute : LA SANTE D’ABORD !