L’intersyndicale dit NON au projet Hercule

Les organisations syndicales représentatives du personnel à EDF se sont rencontrées le mercredi 21 octobre 2020.

L’UNSA Energie est solidaire à 100% de l’action intersyndicale et de son partenaire CFE Energies.

Elles partagent les constats principaux suivants :

– La lettre envoyée au premier ministre par les quatre fédérations syndicales le 3 septembre 2020 pour l’interpeller sur l’avenir d’EDF n’a fait l’objet d’aucune réponse, d’aucune réaction.
– De nombreux médias et la direction d’EDF relaient des informations laissant à penser que le projet Hercule va être décidé avant la fin de l’année 2020, comme si la désorganisation du Groupe EDF était une priorité de la Nation en ce moment.

La capacité d’EDF à assurer le service public dû à ses usagers a été au contraire exemplaire et saluée. Pourquoi cet automne, et ceci malgré une crise sanitaire et économique qui s’installe, verrait le retour en force du projet Hercule ?

Pour l’intersyndicale, Hercule c’est toujours clairement et simplement : NON !

Mobilisée et unie sur le sujet depuis juin 2019, les organisations syndicales d’EDF vont de nouveau interpeller le gouvernement dans les jours qui viennent et préparer une nouvelle mobilisation d’ampleur la dernière semaine du mois de novembre, pour permettre aux salariés, comme à l’automne 2019, de clamer à leur direction et au gouvernement leur opposition totale au projet Hercule.

Si le message du personnel de 2019 a déjà été oublié,
Ensemble nous le rappellerons !