Rapport de la cour des comptes méprisant qui passe à côté de l’essentiel

Rapport de la Cour des comptes 2019
POLITIQUE SALARIALE EDF

Pas très originale, la Cour des comptes reprend les thèses ultralibérales et se contente d’un rapport « à charge » contre la politique salariale à EDF. Et bien sûr sans aucune analyse du contexte économique du secteur, ni du pourquoi d’une telle situation !

La situation financière d’EDF est dégradée ?
Exact, mais ce n’est pas de la faute des salariés !
La Cour estime notre système de rémunération trop rigide et favorisant des salaires élevés.
Elle accuse aussi le forfait jours d’être une cause de l’augmentation des dépenses ! Elle est donc d’accord pour faire travailler plus, mais en gagnant moins !
Ainsi la Cour des comptes oublie les investissements hasardeux, la politique gouvernementale contradictoire et la déréglementation du marché de l’énergie. Elle préfère pointer du doigt la politique salariale comme si elle était la cause majeure de la situation financière périlleuse de l’entreprise. Dans la période actuelle, cela ressemble fort à du populisme. La Cour serait-elle en recherche de sensationnel ?
EDF est une entreprise en concurrence. Où est la comparaison de la Cour entre les salaires de salariés d’EDF et ceux de Total par exemple ?
Pourquoi la Cour ne dit-elle pas que l’électricité produite en France est une des moins chères d’Europe hors taxes ?
Depuis des dizaines d’années, les salaires s’écrasent au profit des dividendes et du capital. La Cour des comptes prône ainsi une accélération des inégalités sociales et refuse de voir exister ce genre de modèle.
A quand un vrai débat sur comment l’État doit-il assumer et assurer un Service public de l’Énergie ? La sureté des installations, la continuité de fourniture, la sécurité des tiers méritent mieux que ce rapport destiné à la presse people.

L’UNSA Énergie reste ouverte à la discussion sur l’ensemble des sujets concernant l’entreprise et ses salariés. Elle défendra toujours sans concession le service public de l’Énergie.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *