Conflit social ENEDIS : Préparation de la rentrée !

Les actions conduites et les préavis de grève n’ont pas encore permis d’obtenir de vraies avancées par rapport aux revendications des salariés. Bien qu’ébranlées, les directions proposent des dispositions de fin de conflit très éloignées des attentes des salariés.

Au niveau national

L’UNSA Énergie continue de soutenir les principales revendications salariales et en termes d’emplois :

  • L’ouverture d’une négociation salariale avec un volet spécifique sur les bas salaires pour rattraper le niveau d’avancement des années passées.
  • Réactualiser le “référentiel activités et compétences” et revaloriser justement les métiers (astreinte, ingénierie, manoeuvres, consignations, relations clientèle, encadrement,…).
  • La création d’emplois statutaires en nombre suffisant pour assurer les missions de service public et le gréement de tous les postes vacants par des embauches.
  • Le retour d’une stratégie industrielle pour réintroduire de la qualité dans les missions de construction, de maintenance et d’exploitation des réseaux.
  • Rendre prioritaire le service aux clients par rapport aux critères de gestion et réinternaliser les travaux confiés à une sous-traitance mal contrôlée, plus chère, et moins sensible aux conditions de travail.

 L’UNSA n’appelle pas à poursuivre le conflit cet été. Ses militants mettront à profit cette période pour expliquer les enjeux aux salariés en leur demandant d’être prêts à la rentrée.

Au niveau local

Les revendications locales peuvent justifier le maintien de mouvements ponctuels, notamment dans certaines bases opérationnelles et groupes ingénierie. Ils trouveront une réponse par un dialogue de proximité et sans pratique violente.

L’UNSA Énergie défend un projet d’entreprise différent.

Elle vous souhaite de bonnes vacances et espère une rentrée sociale plus propice à la négociation.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *