Pour une Europe plus sociale ?

Vous voulez une Europe plus sociale ? Dites-le

Vous trouvez que le quatrième paquet Énergie de la Commission européenne comprend un volet social très insuffisant ?
Vous pensez que le socle européen des droits sociaux adopté en 2017 doit se traduire en faits concrets et réels ?

Alors, pour mettre la pression sur les dirigeants européens afin qu’ils construisent une véritable Europe sociale, soutenez l’appel lancé sur :   www.descartes.law           www.european-appeal.org

Alors que le traité de Lisbonne de 2007 stipule que l’Union européenne a pour but de promouvoir le bien-être de ses peuples par « une économie sociale de marché » hautement compétitive qui tend au plein emploi et au progrès social, il a fallu attendre dix ans, en novembre 2017, pour que les dirigeants européens proclament, lors du sommet social de Göteborg, le socle européen des droits sociaux. Des grands principes généraux concernant notamment l’égalité des chances et l’accès au marché au travail, les conditions de travail équitables, la protection et l’insertion sociale.

Après ces belles déclarations, la Commission européenne a lancé deux initiatives, l’une pour améliorer l’accès à tous les travailleurs à la protection sociale et l’autre en faveur de la création d’une Autorité Européenne du Travail. En parallèle, un certain nombre de priorités sociales ont été mises au cœur de l’agenda européen : dialogue social, modification de la directive sur le détachement des travailleurs, équilibre vie privée / vie professionnelle….

Déclaration, initiatives… l’Alliance UNSA CFE Énergies considère qu’il faut désormais passer des intentions aux actes. Dans le secteur de l’énergie, le moins que l’on puisse dire est que le volet social de l’Union de l’Énergie est plus que timoré pour ne pas dire défaillant. Filières industrielles, emplois, transitions professionnelles… tout reste à faire. Et ce n’est sûrement pas en se retranchant derrière les lois du marché et de la concurrence comme le fait la Commission européenne que l’on construira l’ambition sociale de l’Europe de l’énergie et de l’Europe tout court.

L’Alliance UNSA CFE Énergies est plus que jamais convaincue que l’Europe sera sociale ou ne sera pas. La construction européenne doit faire une véritable place aux 140 millions de travailleurs de l’Union. C’est pourquoi, à un an des élections européennes, l’Alliance UNSA CFE Énergies soutient l’appel européen « Entreprise et travail : pour une nouvelle voie européenne » lancé en mai 2018 et qui propose, à travers cinq réformes, de renforcer l’implication des salariés de l’UE dans la construction européenne pour mettre en place un nouveau modèle européen héritier d’un humanisme sans lequel la mondialisation, devenue synonyme de recul social, ne sera pas soutenable.

Avec nous, défendez une vision sociale de l’Europe en mettant la pression sur les dirigeants européens. Rejoignez la liste des signataires de cet appel sur www.descartes.law ou www.european-appeal.org

 

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *