Avenir du Service Public de l’électricité et du gaz

L’Alliance UNSA CFE Énergies soutient l’action des Comités Centraux d’Entreprise dans leur opération de défense du service public.

Le Clean Energy Package initié par la Commission européenne entre aujourd’hui en phase de codécision entre le Parlement européen, la Commission et les Etats membres de l’Union européenne, dont la France.

Il vise à franchir une nouvelle étape, décisive, dans la politique de déréglementation du secteur énergétique. Il persiste ainsi à bâtir l’Europe de l’Énergie sur la primauté du marché concurrentiel et des signaux économiques de court-terme, au lieu de tirer les leçons de 20 années d’ouverture des marchés de l’énergie.

Pire, ce 4ème paquet européen perd de vue les questions de service public, de long terme et d’intérêt général. La logique court-termiste et concurrentielle, la fin des tarifs réglementés comme le communautarisme énergétique à l’échelon local ne garantiront en rien la sécurité énergétique de l’Europe.

Les conséquences de ce Clean Energy Package sur les activités de production d’énergies, de commercialisation et de gestion des réseaux, bref sur les missions de service public, sont majeures. Elles le seront aussi pour les salariés et leur avenir, et ce, sur un large spectre de métiers.

Quant aux conséquences à venir pour les consommateurs, leur sécurité d’alimentation et leurs factures, elles sont largement méconnues des citoyens français et de leurs élus.

C’est pourquoi l’Alliance UNSA CFE Énergies soutient pleinement la campagne d’information que les CCE d’EDF, d’ENGIE, d’ENEDIS, de GRDF et de RTE viennent de lancer avec la volonté d’alerter sur les conséquences du 4ème paquet sur l’avenir du service public de l’énergie.

OUI AU SERVICE PUBLIC DE L’ELECTRICITE ET DU GAZ

Pour l’Alliance UNSA CFE Énergies, le service public de l’énergie doit d’autant plus être défendu et mis en avant que s’ouvre en France un débat public sur la programmation pluriannuelle de l’énergie.

A travers son cahier d’acteurs, l’Alliance UNSA CFE Énergies y rappelle que le service public, c’est à la fois assurer la sécurité des approvisionnements énergétiques du pays, la péréquation tarifaire, l’indépendance énergétique de la France et la compétitivité des prix de l’énergie afin de lutter contre la précarité énergétique.

26 avril 2018

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *