Extension des droits familiaux aux salariés pacsés du groupe GDF SUEZ

Qu’attendent les autres entreprises de la Branche ?

L’UNSA et la CFE-CGC Energies revendiquent depuis longtemps l’extension des droits familiaux aux salariés pacsés. Aujourd’hui, le groupe GDF SUEZ répond à nos attentes.
Les employeurs avaient opposé une fin brutale de non-recevoir à nos demandes d’ouvrir des négociations de Branche sur l’extension des droits existants pour les salariés mariés aux salariés pacsés.

La CFE-CGC Energies, première organisation syndicale à GDF SUEZ SA, a interpellé de façon répétée le Groupe, attirant notamment l’attention de Gérard Mestrallet, PDG de GDF SUEZ, par courrier du 5 juillet 2011 sur plusieurs des 18 critères discriminatoires pouvant concerner la situation des personnes pacsées.

GDF SUEZ décide aujourd’hui d’être réellement innovant vis-à-vis des autres grands groupes français en modernisant ses dispositions réglementaires et sociales en matière de droits familiaux : les primes et congés liés au mariage sont ainsi étendus au Pacs.

L’UNSA et la CFE-CGC Energies se félicitent d’avoir été moteurs de cette revendication contre les discriminations et en faveur du respect de la diversité. Par ailleurs, des discussions sont en cours entre GrDF et ERDF concernant les salariés de leur service commun.

Si certains écarts relèvent de la législation française, d’autres sont issus de règles internes aux entreprises et peuvent facilement être corrigés, comme GDF SUEZ vient de le démontrer.

C’est pourquoi l’UNSA et la CFE-CGC Energies regrettent l’attentisme coupable et rétrograde des autres entreprises de la Branche des IEG et les invitent à suivre l’exemple donné.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *